< Littering ganzheitlich bekämpfen
04.06.2020 10:11 Il y a : 139 days

Combattre le littering de façon globale

La motion «Lutter efficacement contre l’abandon de déchets» du CN Jacques Bourgeois va dans la bonne direction.


Après le Conseil national, le Conseil des Etats a également approuvé aujourd'hui sans opposition la motion «Lutter efficacement contre l’abandon de déchets» du conseiller national fribourgeois PLR Jacques Bourgeois. En tant que centre de compétence national contre le littering, la Communauté d’intérêt monde propre (IGSU) se félicite que la motion ait été accepté et que d’autres mesures incitatives doivent être mises en œuvre contre le littering.

Un ensemble de mesure pour réussir
Il n’existe pas de mesure unique qui puisse résoudre le problème du littering: c’est ce constat important qui émerge de plus de 10 ans de lutte contre les déchets sauvages dans toute la Suisse. «Dans la lutte contre le littering, un ensemble de mesures comprenant la sensibilisation, le nettoyage, la mise en place d’une infrastructure de gestion des déchets proche de la consommation et des amendes a fait ses preuves», explique Nora Steimer, directrice de l’IGSU. Le fait que le Parlement souhaite accroître l’information et la sensibilisation des groupes cibles importants est du point de vue de l’IGSU la bonne approche. On peut également saluer le fait que la motion veuille aborder le problème du littering dans sa globalité et ne vise pas seulement des fractions individuelles du littering. «Afin de réduire durablement le littering, il faut qu'un changement de mentalité ait lieu dans la population. Nous y travaillons tous les jours.»

Les cantons, villes et communes passent à l’action
Swiss Recycling aussi, l’association faîtière des organisations de recyclage suisses, voit dans cette décision un signal positif. Au cours des dernières années, une majorité des cantons ont introduits des amendes contre le littering. Les villes et communes ont également investi massivement dans leurs infrastructures de traitement des déchets. «En particulier dans les villes et les lieux à forte fréquentation du public, le développement des infrastructures de recyclage et de gestion des déchets s’est révélé être une mesure efficace contre le littering», affirme Patrik Geisselhardt, directeur de Swiss Recycling. «Le secteur public fait beaucoup. Il est maintenant important de sensibiliser encore plus la population à la question du littering et du recyclage.»

Le sondage annuel sur le littering de l’IGSU réalisé en collaboration avec l’École polytechnique fédérale de Zurich démontre que l’ensemble des mesures suisse porte ses fruits: malgré la croissance de la population, l’augmentation de la vente des produits à emporter et l’utilisation croissante de l’espace public, la situation en matière de littering s’est stabilisée, voire légèrement améliorée.

Vers la communiqué de presse

En savoir plus sur la motion «Lutter efficacement contre l’abandon de déchets»