< Warum ist eine nachhaltige Kreislaufwirtschaft so wichtig?
15.07.2020 17:14 Il y a : 24 days

«L'économie circulaire durable au centre de tous les enjeux »

La plateforme économie circulaire s’engage à sensibiliser la Suisse au thème de l’économie circulaire. Au bout du compte, ce modèle offre des opportunités considérables de gérer durablement notre environnement.


Développeurs de produits, spécialistes de l’emballage, architectes, ingénieurs, économistes, mais aussi consommateurs: tous contribuent à façonner l’avenir de demain et sont des éléments essentiels d’une économie circulaire durable. Pour offrir un aperçu tangible de la notion d’économie circulaire, une rubrique informative sur cette thématique se trouve sur le site Web de la plateforme (https://www.economie-circulaire.swiss). Son objectif est de déconstruire les demi-vérités et les mythes autour de l’économie circulaire, de clarifier la terminologie associée et de proposer des actions à mettre en oeuvre au quotidien.


Que signifie l’économie circulaire concrètement?
De «D» comme «déchet» à «T» comme «trialogue des ressources», le concept d’économie circulaire comprend une diversité considérable de notions et de faits. À cet égard, le principe de l’économie circulaire durable est relativement simple: utiliser les produits de la manière la plus optimale possible, les recycler ou les réparer, éviter les déchets et restaurer les systèmes naturels. Cela permet de préserver nos ressources naturelles, d’exercer une influence positive sur notre environnement et d’instaurer une économie florissante et robuste.
Pour qu’un produit tel qu’un aspirateur soit utilisé dans une optique de durabilité, il est possible de miser, dès la phase de conception et de production, sur des matières premières renouvelables, des composants de produits recyclables et une durée de fonctionnement de l’appareil la plus optimale possible. C’est le seul moyen de fermer le cycle de vie de l’aspirateur et d’éviter la production de déchets inutiles.
La réparation ou le partage de produits et de services («car sharing», p. ex.) font également partie d’une économie circulaire qui fonctionne.
Un glossaire complet concernant l’économie circulaire est disponible sur notre site Web: www.economie-circulaire.swiss/savoir/glossaire/


Les emballages sont-ils aussi mauvais que leur réputation?
Si la définition et l’idée de l’économie circulaire montent progressivement en puissance, des rumeurs et des demi-vérités continuent de circuler autour de l’économie circulaire, des emballages et des substances valorisables. Ainsi, si des affirmations telles que «les emballages sont superflus» sont de plus en plus dans l’air du temps, elles ne reflètent pas forcément la vérité. Les emballages remplissent en effet de nombreuses fonctions: ils protègent les produits, facilitent la manipulation, transmettent des informations et optimisent la logistique.
L’interdiction totale des emballages, notamment ceux en plastique, est d’actualité, sans être toujours judicieuse. Dans les discussions à ce sujet, on oublie souvent que pour réaliser une évaluation écologique complète, il faut tenir compte de l’intégralité du cycle de vie du produit, de la production au retour dans le circuit (via le recyclage, par exemple), en passant par l’utilisation. La fonction de protection dans la phase d’utilisation, en particulier (p. ex. réduction des déchets alimentaires) est, dans de nombreux cas, l’aspect le plus important dans un bilan écologique. La protection du contenu permet d’économiser davantage de CO2 que la consommation induite par la production de l’emballage. Dans le meilleur des cas, les solutions d’emballage protègent parfaitement les produits et affichent une efficacité des matériaux et une recyclabilité élevées. Cette approche globale est l’idée fondatrice de l’économie circulaire.
D’autres mythes et demi-vérités concernant l’économie circulaire sont consultables sur notre site Web: www.economie-circulaire.swiss/savoir/mythes/


Quelles sont les actions concrètes à mettre en oeuvre pour soutenir l’économie circulaire?
Pour que la notion de circuit s’impose pour les produits, mais aussi dans les entreprises et auprès des consommateurs, des conseils et des options d’action sont présentés à la rubrique «Recommandations d’action» sur le site Web www.economie-circulaire.swiss. Vous pouvez par exemple, en tant que consommateur, tester de nouveaux modèles d’usage (louer plutôt qu’acheter, par exemple) et prolonger le cycle de vie d’un produit en le réutilisant et en le réparant.
Pour préserver notre environnement, il reste important de continuer à faire ce que les écoliers suisses pratiquent depuis des années avec assiduité: éliminer et recycler correctement. Pour réduire davantage la consommation inutile de ressources, vous êtes invité-e à vous concentrer sur une consommation plus responsable et plus lente. Se demander une fois de plus «Ai-je réellement besoin de cela?» peut déjà permettre de prévenir de nombreux achats inutiles. Cela fait du bien à votre porte-monnaie, mais aussi à l’environnement. Chacune et chacun peut, au moyen de décisions de consommation responsables, contribuer à un futur plus durable et plus économe en ressources.


Informations et contacts média
Pour de plus amples informations sur le thème de l’économie circulaire, rendez-vous à l’adresse https://www.economie-circulaire.swiss/savoir/


Patrik Geisselhardt, gérant de Swiss Recycling
patrik.geisselhardt@swissrecycling.ch, 078 892 90 00