NEWSLETTER Swiss Recycling - août 2012

Après le succès remporté par la première édition du MAGAZINE Swiss Recycling, paru en mai 2012, vous pourrez à nouveau vous réjouir des nouveautés sous forme de papier en novembre. D'ici là nous souhaitons vous tenir au courant au moyen de cette NEWSLETTER électronique.

Meilleures Salutations
Patrik Geisselhardt, au nom de l'équipe Swiss Recycling

Les sujets suivants sont abondés:

Point principal: Taux de récupération 2011
Nouveautés: La branche du recyclage continue à unir ses forces
Collecte optimisée: Concours calendrier du recyclage
Point de vue: Première source suisse de matières premières – entretien avec Monsieur Würmli (PET-Recycling Schweiz)
Tableau noir: Aide-mémoire – faits et position de Swiss Recycling

Point principal: Taux de récupération 2011

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a communiqué les taux de récupération pour 2011:
les emballages de boissons sont nettement au-dessus de la cible de son ordonnance. Par rapport à l'année précédente, plus de 7000 tonnes supplémentaires d'appareils électriques et électroniques ont été collectées et la variation dans la collecte de textiles fait même apparaître une différence de cinq chiffres.

Malgré les bons chiffres, les Suissesses et les Suisses ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers. Dans la collecte des piles, en particulier, il semble y avoir encore un potentiel. Ce support énergétique petit mais très riche en matières valorisables doit être retourné à l'avenir plus systématiquement au point de vente.
Swiss Recycling continuera à fournir un travail de sensibilisation, car la récupération ménage les ressources, économise de l'énergie, réduit la charge de CO2 et crée des matières premières secondaires. C'est la collecte sélective correcte qui est décisive à cet égard. 



2011

2010



Fraction

Quantité

Quote-part

Quantité

Quote-part

Variation

 Organisation

244'733 t

94%

236'733 t

94%

 +

8'000 t

Fer-blanc / tôle d'acier

12'400 t

86%

12'600 t

86%

 -

200 t

FERRO Recycling

Canettes d'aluminium*

8'000 t

91%

6'900 t

91%

+

1'100 t

IGORA

Bouteilles
de boissons en PET*

38'010 t

81%

36'637 t

80%

1'373 t

Piles et accumulateurs

2'374 t

67%

2'365 t

69%

+

9 t

INOBAT

Appareils électr(on)iques

x

125'015 t

x

+

7'824 t

SENS / SWICO

Sources lumineuses

3'484 t

x

3'170 t

x

+

314 t

SLRS

Textiles et chaussures

34'750 t

x

21'600 t

x

+

13'150 t

TEXAID

*Quantité selon l'ordonnance sur les emballages pour boissons (OEB)

 

Nouveautés: La branche du recyclage continue à unir ses forces

Swiss Recycling réunit désormais toutes les organisations de collecte en une association faîtière

Zurich, le 10.08.2012 – L'association faîtière du recyclage Swiss Recycling s'élargit: Avec la «Fondation SENS» (recyclage d'appareils électriques et électroniques) ainsi que la «Fondation Suisse pour le recyclage des sources lumineuses et luminaires SLRS» (lampes et ampoules), toutes les organisations de collecte sélective et de recyclage organisées au niveau national sont désormais réunies sous une seule association.   Ensemble, elles implanteront encore plus profondément dans la société la conscience prononcée du recyclage.

«L'adhésion de SENS et de SLRS renforce d'une part le recyclage», Patrik Geisselhardt, directeur de Swiss Recycling, en est persuadé. «D'autre part, Swiss Recycling est encore renforcé en tant que centre de compétences dans les domaines de la collecte séparée et du recyclage. Ceci confère tant à notre organisation qu'à nos membres encore plus de poids dans le dialogue avec la population et les communes.»

La fusion dans l'association Swiss Recycling permet en outre d'exploiter de nombreuses synergies. Comme tous les autres membres, SENS et SLRS profitent en outre d'un réseau de contacts très ramifié, d'un vaste savoir-faire dans les domaines de la logistique, de la communication et du recyclage, tandis que Swiss Recycling peut recourir à ses plus de 20 années d'expérience, à ses connaissances professionnelles complètes ainsi qu'à son réseau spécialisé dans le domaine du recyclage électronique.

Ménager l'environnement et les ressources

Le dénominateur commun des adhérents de Swiss Recycling est la collecte sélective et le recyclage conforme. C'est seulement la collecte sélective qui permet de recycler les matières valorisables avec un haut degré de pureté, d'éliminer les substances nocives de manière respectueuse de l'environnement et de veiller à ce que les matières premières soient conservées et retournées dans la circulation des substances. Non seulement ceci ménage l'environnement, mais c'est également d'une importance décisive au vu des pénuries prévisibles des matières premières.

Fondation SENS

La Fondation SENS est depuis plus de 20 ans le partenaire spécialisé en coopération et financement pour un recyclage efficient des ressources et l'élimination conforme d'appareils électriques et électroniques avec focalisation sur les petits et gros électroménagers, les réfrigérateurs, les appareils de construction, de jardinage et de bricolage, les jouets ainsi que – en coopération avec la Fondation Suisse pour le recyclage des sources lumineuses et luminaires SLRS  – des sources lumineuses et des luminaires. SENS collabore étroitement avec des partenaires impliqués à tous les niveaux du recyclage électronique, comme les producteurs, les importateurs, le commerce, les points de collecte et les organisations de recyclage. Sur la base de l'ordonnance sur la restitution, la reprise et l’élimination des appareils électriques et électroniques (OREA), le financement compétitif est garanti par le biais de la taxe anticipée de recyclage (TAR). Au moyen de contrôles indépendants réguliers ainsi que de solutions globales partenariales, le respect des normes légales prescrites est garanti.
La quantité impressionnante d'appareils électriques et électroniques recyclés dans le système SENS en 2011, 73'400 tonnes, confortent SENS dans son objectif de continuer à fixer des critères décisifs dans le recyclage électronique durable et efficient en ressources.

Fondation Suisse pour le recyclage des sources lumineuses et luminaires SLRS

La SLRS est une fondation à but non lucratif soumise à la surveillance fédérale des fondations. Depuis 2005, elle exploite, en collaboration avec la fondation SENS, un système d'élimination autonome pour les sources lumineuses et luminaires devant être éliminés (p. ex. lampes à économie d'énergie, tubes fluorescents) et les lampes (p. ex. lampadaires). Le financement est garantit, comme pour les autres appareils électriques et électroniques, par la taxe anticipée de recyclage (TAR). L'élimination a lieu par les canaux de la Fondation SENS. En 2011, 3484 tonnes de sources lumineuses et luminaires usagés ont été recyclées de cette manière et éliminées de manière respectueuse de l'environnement.

Collecte optimisée: concours calendrier du recyclage

A toutes les communes: Le 15 octobre, et donc la clôture des envois pour le concours calendrier du recyclage, approche à grands pas. Avez-vous tout préparé? Profitez en même temps de tuyaux et astuces utiles de notre guide et téléchargez les pictogrammes actuels.

Pour Swiss Recycling, le calendrier du recyclage des communes figure parmi les moyens de communication les plus importants. Il renseigne sur le système de collecte local et sensibilise la population à l'importance de la conservation des matières premières, ce qui à son tour renforce un comportement de collecte durable. Bref, le calendrier du recyclage dispose d'un potentiel de communication qu'il s'agit d'exploiter. C'est la raison pour laquelle Swiss Recycling lance un concours et prime le meilleur calendrier du recyclage: Présentez-nous votre réalisation la plus efficace et la plus innovante de votre calendrier du recyclage et gagnez la distinction Swiss Recycling 2012.

Conditions-cadres

15 octobre 2012
Toutes les communes de Suisse
Envoyez sept exemplaires du calendrier du recyclage à évaluer (version 2012 ou si possible déjà la version 2013) à: Swiss Recycling, à l'att. de Rajah Marbach, Naglerwiesenstrasse 4, 8049 Zürich.
Le calendrier du recyclage doit présenter une grande valeur informative en ce qui concerne le système de collecte local, et sensibiliser la population à la collecte sélective et au recyclage.
La distinction 2012 sera décernée le 8 novembre 2012 dans le cadre du forum Swiss Recycling.
Vous trouverez sur notre site Web le guide du calendrier du recyclage, des exemples de calendrier du recyclage de diverses communes, des informations approfondies sur les substances valorisables ainsi que les pictogrammes en vigueur.
Madame Rajah Marbach se tient à votre entière disposition pour toute question que vous pourriez avoir. Contact: 044 342 20 00, rajah.marbach(at)swissrecycling.ch

Point de vue: Première source suisse de matières premières

Entretien avec Jean-Claude Würmli, directeur adjoint de PET-Recycling Suisse

Les Suisses sont les champions du monde du recyclage. Pour le PET aussi. Autrefois simples déchets, les vieilles bouteilles en plastique sont devenues désormais une matière première convoitée. On l'a remarqué également à l'étranger, où l'on veut obtenir nos vieilles bouteilles.

Jean-Claude Würmli, autrefois le PET usagé était à mettre aux ordures, aujourd'hui c'est une matière première convoitée. Y a-t-il eu un changement de paradigme en quelque sorte?
Exact, il fallait d'abord que l'industrie acquière de la confiance en cette nouvelle matière, et emmagasine de l'expérience. Il ne faut pas l'oublier: nous parlons de processus extrêmement exigeants du point de vue technique. Le PET de recyclage est aujourd'hui un produit haut de gamme. En outre, il est plus écologique et même plus avantageux que la matière neuve.

Et si apprécié qu'une partie du PET collecté disparaît à l'étranger?
Oui, car entre-temps des industries entières veulent cette matière première, surtout dans les économies nationales en forte expansion.

Pourquoi est-ce un problème?
Premièrement, le transport n'est pas écologique et deuxièmement, la Suisse est pauvre en matières premières. Cela n'a aucun sens d'exporter le PET usagé pour réimporter à nouveau à grands frais la matière première recyclée. Avec le PET de recyclage nous avons quasiment la première source de matière première domestique suisse de l'ordre de grandeur de 35'000 tonnes par année. Par ailleurs, c'est un problème financier. La matière exportée nous fait défaut.

... que votre organisation ne peut pas revendre elle-même.
Exactement. Cela diminue nos recettes. Nous vendons les bouteilles à des entreprises privées en Suisse pour un nouveau traitement. Ce revenu passe dans le financement du système de collecte. Toutefois, le produit de la matière ne couvre que 30 pour cent environ des frais. Les autres 70 pour cent sont financés par les consommateurs par le biais d'une contribuation anticipée de recyclage (CAR) de 1,8 centime par bouteille. Dans le pire des cas nous devrons de nouveau augmenter cette contribution.

Autrefois, nous les consommateurs nous payions quatre centimes de CAR par bouteille. Comment se fait-il que vous ayez pu réduire la contribution?
Au début elle s'élevait même à dix centimes. Mais au cours des dernières années, le recyclage est devenu toujours plus efficient et donc plus avantageux. Depuis 2003 environ, la matière a effectivement une valeur.

Pourquoi ne vendez-vous pas le PET vous-même à l'étranger s'il y a plus d'argent là-bas?
Cela ne sert à rien d'encaisser un peu plus d'argent si les industries d'ici doivent acheter en contrepartie beaucoup plus de matière première onéreuse. Surtout l'industrie des boissons. Les nouvelles bouteilles en PET sont d'ores et déjà composées à 35 pour cent de matière recyclée.

Source: Migros-Magazine 16.7.2012

Tableau noir: Fiches d'information – faits et position de Swiss Recycling

Conformément au thème susmentionné, vous trouverez ici la série d'aide-mémoire élaborés par Swiss Recycling "Faits et position de Swiss Recycling".

Swiss Recycling

Swiss Recycling, en tant qu’organisation faîtière, promeut les intérêts de toutes les organisations de recyclage actives dans le domaine de la collecte sélective en Suisse. Son interconnexion permet l'échange d'expériences entre les membres de l'association ainsi que la réalisation de synergies.

Swiss Recycling est une organisation indépendante, à but non lucratif. Elle est une interlocutrice compétente pour toutes les questions touchant au thème du recyclage – et ce pour tous les groupes cibles tels que la population, les points de collecte, les écoles, les autorités, les instances politiques et économiques.

Swiss Recycling sensibilise au recyclage grâce à son travail de communication. La revalorisation ménage les ressources, économise l'énergie, réduit la pollution au CO2 et crée des matières premières secondaires. C'est la collecte sélective correcte qui est décisive en l'occurrence.

Swiss Recycling – afin que le Recyclage tourne Rond.

Toutes les organisations de recyclage pratiquant la collecte sélective dans toute la Suisse peuvent adhérer à l'association Swiss Recycling. Ses membres actuels sont les organisations suivantes:
•    FERRO Recycling (boîtes de conserves et tôle d'acier)
•    Coopérative IGORA (emballages en aluminium)
•    INOBAT (piles)
•    PET-Recycling Suisse (bouteilles de boissons en PET)
•    Fondation SENS (petits et gros appareils électroménagers et électroniques)
•    Fondation Suisse pour le recyclage des sources lumineuses et luminaires SLRS (lampes et éclairages)
•    SWICO Recycling (électronique de bureau et de divertissement et télécommunication) 
•    TEXAID Textilverwertungs-AG (textiles et chaussures)
•    VetroSwiss (verre d'emballage)

La fusion dans l'Association Swiss Recycling offre aux adhérents la possibilité de défendre des objectifs et des préoccupations communs vers l'extérieur et de coordonner des mesures de communication. Sa tâche principale consiste à sensibiliser au recyclage et à informer au sujet du tri et de la collecte corrects.

Swiss Recycling
Naglerwiesenstrasse 4
8049 Zurich

Tél. +41 (0)44 342 20 00
Fax +41 (0)44 342 29 55
info(at)swissrecycling.ch
www.swissrecycling.ch