Häufige Fragen (FAQ)

Hier finden Sie Antworten auf Fragen, die uns des Öfteren gestellt werden. Ein kurzer Überblick über die FAQ-Themen:

 

Abfallsacksortieren vor der Verbrennung? Alles PET in die PET-Sammlung? Glas nötig in der KVA? Die zehn häufigsten Abfallmythen und die Aufklärung dazu finden Sie auch in kompakter PDF-Form.

Abfallmythen

Wir hoffen, dass auch Sie die Antwort auf Ihre Frage gefunden haben. Sollte dies nicht der Fall sein, so kontaktieren Sie uns mit Hilfe unseres Kontaktformulars.

Allgemein

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Die grössten Irrtümer

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Glas

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

PET

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Textilien und Schuhe

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Leuchtmittel

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Weiss- und Stahlblech (z. B. Konservendosen)

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Batterien

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Papier und Karton

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Elektro(nik)geräte

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Alu

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien

Weitere Fraktionen

/

Qu’advient-il des piles usées?

Pour garantir une évacuation conforme et contrôlée, les piles et accumulateurs usagés sont presque sans exception traités en Suisse. Dans le cadre d’un processus à plusieurs niveaux, ils sont désassemblés mécaniquement et chimiquement à l’usine de recyclage de Batrec SA, à Wimmis, selon l’état le plus récent de la technologie. Lors de cette opération, on trouve surtout du manganèse et du zinc. Les parts de plastique sont décomposées au cours du processus, et leur teneur énergétique est exploitée.

Catégorie : Batterien
Pourquoi les piles usées doivent-elles être rapportées?

Les piles contiennent une grande quantité de zinc, de plomb, de cadmium et de mercure, et elles ne sont pas dégradées organiquement dans les sols. Les métaux lourds, les sels, les acides et les saumures polluent l’environnement et compromettent notre santé. C’est pourquoi les piles doivent être rapportées et recyclées.

Catégorie : Batterien
Combien de piles, et lesquelles, sont-elles vendues en Suisse?

En Suisse, il est vendu chaque année en moyenne environ 3600 tonnes de piles. Cette quantité reste à peu près constante depuis des années. Les piles existent dans toutes les formes, tailles et compositions imaginables. C'est l’utilisation prévue qui est décisive, respectivement la consommation de courant de l’appareil à équiper. Généralement, les piles utilisées sont de forme ronde standard ou de type bouton. Les plus courantes sont les piles alcalines/manganèse. Ces piles ménagères les plus répandues ne contiennent de nos jours pratiquement plus aucun métal lourd.
Depuis quelques années, l’utilisation des piles au lithium augmente continuellement. Celles-ci sont surtout utilisées dans des appareils électroniques portables à forte consommation énergétique et dans la mobilité électrique.

Catégorie : Batterien