Economie circulaire

La notion d’économie circulaire, aussi appelée «cradle to cradle», «circular economy», «permanent materials», «upcycling», etc., existe depuis plus de 25 ans déjà. Les influences possibles sur la gestion future des matériaux sont toutefois difficiles à estimer. Les rares modèles commerciaux qui fonctionnent sont-ils annonciateurs d’un revirement ou se contentent-ils de combler certaines niches? Ce dossier tente de clarifier la situation et ose une évaluation de la situation.

Définition

Dans une économie circulaire, les ressources sont gérées dans des circuits aussi fermés que possible. L’utilisation des ressources est réalisée à l’aide de matériaux circulaires, dont le processus de revalorisation génère le moins de déchets possible.

Le système même est autonome et se régénère lui-même grâce au design élaboré des matériaux, aux produits, aux modèles commerciaux et aux processus, ce qui permet d’éviter les déchets et de réduire au minimum la demande de matières premières primaires.

En Suisse

Dans notre pays, l’économie circulaire est pour l’instant restée discrète, du moins sur la scène politique.  Ceci est d’une part le fait du taux de recyclage élevé et du bon fonctionnement du statu quo et, d’autre part, du manque d’industries consommant d’importantes quantités de matières premières en Suisse. La présentation de Swiss Recycling donne une bonne vue d’ensemble des facteurs, tendances, champs d’action et scénarios généraux dans ce domaine.

Présentation économie circulaire Swiss Recycling (en allemand)

Union européenne

L’UE a osé faire un pas supplémentaire vers l’économie circulaire en 2015 et a formulé des objectifs pour l’économie circulaire 2013. Elle semble avoir identifié l’économie circulaire comme un avantage global, dont l’encouragement pourrait permettre de lutter contre la disparition des places de travail et la désindustrialisation. La fiche explicative résume les principaux jalons et objectifs pour 2030.

Situation actuelle dans l'UE (en allemand)

Modèles commerciaux couronnés de succès

 

Outre ces acteurs étatiques, les entreprises œuvrent elles-aussi à faire progresser l’économie circulaire. Il arrive aussi que des entreprises découvrent de nouvelles opportunités grâce à l’économie circulaire justement, ou qu’elles adaptent leurs modèles pour mieux se positionner. Quelques-uns de ces modèles commerciaux, issus de secteurs et domaines (de prestations) variés, sont présentés dans ce rapport.

Sanu durabilitas - Modèles commerciaux pour la promotion de l'économie circulaire (en allemand)

Swisscleantech/öbu - Exemples de reussités de l'économie circulaire I (en allemand)

Swisscleantech/öbu - Exemples de reussités de l'économie circulaire II (en allemand)

Swisscleantech/öbu - Exemples de reussités de l'économie circulaire III (en allemand)

Swisscleantech/öbu - Exemples de reussités de l'économie circulaire IV (en allemand)