Aluminium

L’aluminium est obtenu à partir du minerai de bauxite, extrait des profondeurs de la terre. Le métal argenté constitue une barrière efficace contre les influences de l’oxygène, de la lumière et de l’environnement. Sa faible densité le rend par ailleurs très léger.

Ces atouts n’ont pas échappé à l’industrie des emballages qui utilise l’aluminium pour protéger durablement les denrées alimentaires, les médicaments, les produits cosmétiques et d’autres substances délicates. 

Circuit

Vente

Canettes, tubes pour denrées alimentaires, barquettes d'aliments pour animaux, couvercles de yoghourts – les produits en aluminium sont vendus aux consommateurs qui les utilisent.

Collecte

Des conteneurs de collecte spécialement identifiés pour les produits en aluminium sont à disposition dans pratiquement toutes les communes et villes de Suisse. On trouve souvent dans le même container non seulement de l'aluminium, mais aussi des boîtes de conserve.

Tri

Les emballages en aluminium collectés parviennent dans des centres de tri où ils sont séparés des autres corps étrangers et préparés pour leur traitement ultérieur.

Fusion

Les usines de recyclage fondent les déchets d'aluminium dans un four chauffé à environ 800 degrés.

Le point de fusion de l'aluminium se situe à 660 degrés Celsius.

Coulée

L'aluminium fondu dans le four est ensuite coulé en nouvelles barres d'aluminium.

Laminage

Les barres d'alu sont laminées à des températures avoisinant les 500 degrés Celsius. Les barres sont transformées en plaques de quelques millimètres
d'épaisseur et enroulées.

Le laminage à froid permet dans un deuxième temps de réduire l'épaisseur de ces plaques jusqu'à 6 micromètres.

Nouvelle production

De nouveaux produits en aluminium peuvent ensuite être fabriqués à partir des plaques et feuillards en alu.

Collecte sélective

Sont collectés:

  • Canettes de boissons.
  • Tubes alimentaires.
  • Couvercles de pots de yogourt.
  • Barquettes de plats cuisinés et de cuisson, feuille d’alu.
  • Barquettes d’aliments pour animaux.
  • Petites pièces en aluminium et tous les autres emballages portant le sigle du recyclage de l’alu.

A noter:

  • Lorsqu’on évoque la collecte d’aluminium, on pense souvent aux canettes. Il ne faut pourtant pas oublier les tubes, les feuilles et les barquettes en aluminium ainsi que tous les autres emballages portant le sigle officiel et pouvant aussi être recyclés à 100%.
  • Ecrasez les cannettes pour réduire le volume et donc aussi les frais de transport.
  • Le matériau doit être le plus propre possible, pressez donc bien les tubes, rincez les barquettes, etc.

N’appartiennent pas à cette fraction:

  • Les éléments qui ne sont pas en aluminium comme les bouchons des tubes.
  • Les capsules en aluminium, destinées à des conteneurs spéciaux.
  • Les emballages composites en partie en aluminium, généralement dotés d’un film d’aluminium enduit de matière synthétique. Les sachets de soupe et de flocons pour purée de pommes de terre, le papier d’emballage du beurre, les barquettes de plats cuisinés, les emballages Tetra-Pak, les emballages de médicaments, etc. (⇒ ordures ménagères).
  • Les bombes aérosol: sprays cosmétiques, peinture, huile, vernis (⇒ déchets spéciaux ou ordures ménagères).
  • Les pièces lourdes et encombrantes, les barres et tringles à rideaux (⇒ conteneur de récupération du métal).

Lieux de collecte

Dans les communes et les villes, l’aluminium est collecté séparément ou avec les emballages en tôle d’acier, suivant le système en vigueur. Les capsules en aluminium sont cependant toujours récoltées à part, dans un conteneur spécial.
Les conteneurs IGORA, destinés exclusivement à la collecte de l’aluminium, sont particulièrement nombreux dans les espaces publics.

Avantages du recyclage

Le recyclage de l’aluminium permet d’économiser jusqu’à 95% de l’énergie nécessaire à la production d’aluminium et près de 9 kilos de CO2 par kilo d'aluminium recyclé. Cette matière peut par ailleurs être recyclée un nombre infini de fois, sans perte de qualité. La production d’aluminium secondaire est aussi intéressante sur le plan économique puisque les réserves d’aluminium primaire ne parviennent pas à satisfaire la demande mondiale.

Organisation responsable

La coopérative IGORA s’engage depuis 1989 déjà pour la collecte et le recyclage des emballages vides d’aluminium. Le taux de collecte ne cesse d’augmenter; il est aujourd’hui de 91% déjà pour les boîtes en aluminium.