Huiles (huile pour moteur ou alimentaire)

Les huiles végétales sont obtenues par pression des graines et des fruits oléagineux. Comme les graisses animales, elles servent de denrée alimentaire (huile de table). Les huiles minérales sont en revanche issues du pétrole et du charbon. Elles sont utilisées comme carburant.

Collecte sélective

Sont collectés:

  • Huiles de friture et alimentaires.
  • Huiles cosmétiques comme l’huile de massage.
  • Huile pour moteur, lubrifiants.

A noter:

  • En l’absence de point de collecte, il est possible de jeter avec les ordures ménagères de petites quantités d’huile alimentaire ou de mélanges à base d’huile alimentaire comme les sauces à salade (jusqu’à 3 dl) dans un récipient en matière synthétique bien fermé.

N’appartiennent pas à cette fraction:

  • Les mélanges à base d’huile alimentaire comme les sauces à salade (⇒ ordures ménagères).
  • La graisse à rôtir figée (⇒ ordures ménagères).
  • L’essence, l’alcool, la peinture.

Lieux de collecte

Les huiles pour moteur et alimentaires sont fréquemment récoltées dans les points de collecte communaux. Suivant la localité, elles sont collectées ensemble ou séparément. Les huiles usagées provenant des points de collecte publics étant classées «déchets spéciaux» (code 20 01 26, lien) en raison de leur origine et une contamination au pétrole ne pouvant pas être exclue, nous recommandons aux points de collecte de renoncer à les collecter séparément.

Lien complémentaire

Avantages du recyclage

Si l’huile doit être collectée à part, c’est que son élimination dans les canalisations provoque d’importants problèmes et pollue l’eau potable. Lorsque c’est possible et judicieux, l’huile collectée est réutilisée et réintègre ainsi le cycle de la matière première.
Pour ménager le système des eaux usées, pensez à frotter la vaisselle huileuse ou graisseuse avec un essuie-tout ménager avant de la laver.