Piles et accumulateurs

Les piles et les accumulateurs contiennent de nombreux matériaux de valeur réutilisables. Parmi eux, certains sont des métaux lourds et nocifs. Pour ces raisons, il est important de ne pas jeter les piles et les accumulateurs dans les ordures ménagères.

Circuit

Rétrocession / collecte

Les consommateurs rapportent leurs piles usagées dans un point de collecte commercial ou communal. Déjà à l'achat de la pile, le consommateur paie une taxe d'élimination anticipée (TEA). Cela permet de financer la collecte et une élimination respectueuse de l'environnement.

Livraison à Batrec

Les piles sont transportées jusque chez l'unique recycleur de piles en Suisse, Batrec Industrie AG à Wimmis. La société Batrec Industries AG s'est spécialisée dans l'élimination de déchets spéciaux, en particulier des piles et du mercure.

Tri

Les piles et les accus sont triés en fonction de leur composition chimique et les corps étrangers et impuretés sont retirés.

Pyrolyse

Les piles sont pyrolysées à des températures avoisinant les 700° C. Ainsi l'eau et le mercure – s'il y en a – s'évaporent. Tous les éléments organiques (papier, plastique, carton, etc.) sont carbonisés.

Purification des gaz résiduaires

Les gaz résiduaires sont lavés dans l'installation de purification par l'intermédiaire d'un circuit d'eau et refroidis jusqu'à 4 °C. Les composants solides sont extraits par lavement et le mercure par condensation. Les boues qui en résultent sont traitées dans l'installation de distillation de mercure.

Récuperation du métal

Les composants métalliques sont fondus dans le four à arc à une température de 1'500 °C. Le fer et le manganèse restent dans la masse fondue et se combinent en ferromanganèse. Le zinc s'évapore et est récupéré dans le condensateur à zinc.

Traitement des eaux usées

Les eaux usées utilisées pour la purification des gaz résiduaires sont filtrées et nettoyées du cyanure, du fluorure et des métaux lourds. Les composants solides retournent en pyrolyse et les eaux usées nettoyées sont éliminées dans les égouts.

Matières premières secondaires

Le processus de recyclage de piles et d'accus protège d'une part l'environnement des métaux lourds et fournit d'autre part à l'industrie des ressources importantes : zinc, ferromanganèse, mercure.

Collecte sélective

Sont collectés:

  • toutes les piles et accumulateurs usagés (excl. batteries de véhicules)

N’appartiennent pas à cette fraction:

  • batteries de véhicules (⇒ retourner au point de vente / garage automobile)

Lieux de collecte

Les piles peuvent être rapportées gratuitement dans tous les points de vente: commerces de détail, grands magasins, poste, kiosques, stations-service, magasins de photographie, d’électronique et de communication mobile. Chaque année, de nombreuses déchetteries communales et entreprises de collecte privées viennent s’y ajouter. Les «Battery Bags», très pratiques, peuvent être vidés aisément dans les conteneurs des magasins ou des centres tri.

Avantages du recyclage

En raison des métaux lourds qu’elles contiennent, les piles usagées sont considérées comme des déchets spéciaux. Le seul moyen de les éliminer correctement est de les recycler dans les règles de l’art. Leur démontage s’effectue conformément aux dernières connaissances techniques en la matière: le fer, le manganèse et le zinc d’un degré de pureté important sont récupérés. Les substances nocives sont éliminées sous une forme non polluante.

Si les piles ne sont pas éliminées correctement, les substances nocives qu’elles contiennent peuvent se retrouver dans l’eau de ruissèlement des décharges ou dans l’environnement, par l’intermédiaire des résidus des usines d’incinération des ordures ménagères.
Le processus de recyclage permet de réutiliser les ressources présentes dans les produits secondaires. La quantité de déchets spéciaux dangereux pour l’environnement est également réduite.

Organisation responsable

INOBAT est l’acronyme d’«Interessen-Organisation Batterieentsorgung», l’organisation d’intérêt pour l’élimination des piles fondée en 1991. Mandatée par l’Office fédéral de l’environnement (OFEN), elle prélève, gère et utilise la taxe d’élimination anticipée (TEA) dont les consommatrices et les consommateurs s’acquittent en achetant des piles et des accumulateurs. L’objectif premier d’INOBAT est de porter le taux de collecte actuel des piles usagées de 70% au taux de 80% préconisé par l’OFEV