Briques à boisson

Les briques à boisson, souvent appelées Tetrapak en Suisse, sont principalement utilisées pour les jus de fruits, la crème et le lait.

Leur imperméabilité à la lumière et à l'oxygène ralentit la destruction de certaines vitamines. Elles sont composées d'env. 75% de carton, de 20% de polyéthylène et de 5% d'aluminium. Grâce au carton, les briques à boisson sont stables, le revêtement intérieur en aluminium protège leur contenu et le revêtement extérieur en polyéthylène protège le carton de l'humidité.

Circuit des briques à boisson

1 – Consommation

En Suisse, les briques à boisson représentent la troisième plus grande catégorie d'emballages, ce qui correspond à un volume de 20 000 tonnes d'emballages par an.

2 – Où collecter

Il existe actuellement quelque 100 points de collecte pour briques à boisson en Suisse. Il peut s'agir de points de collecte communaux ou privés.

Vous trouverez les points de collecte près de chez vous sur www.recycling-map.ch/fr/

3 – Recyclage

Les fibres de carton des briques à boisson collectées sont traitées dans une fabrique de carton ou de papier. Ces fibres peuvent être réutilisées pour fabriquer de nouveaux emballages en carton ondulé. Aujourd'hui, le mélange restant à base de plastique et d'aluminium peut être utilisé comme combustible pour la production d'électricité notamment dans le secteur du ciment. D'après la norme minimale allemande, révisée une fois par an, la recyclabilité officielle des briques à boisson correspond actuellement à la part de fibres contenue dans une brique, soit jusqu'à 80%, puisque les fibres sont revalorisées.

4 – Filière

La raison pour laquelle il n'existe actuellement qu'un nombre limité de points de collecte est le manque de financements. Car la collecte coûte de l'argent. Ce qui manque encore aujourd'hui, c'est une approche globale qui s'appliquerait sur l'ensemble du territoire suisse et impliquerait toutes les parties prenantes. L'association Recyclage des briques à boisson Suisse, qui est aussi partenaire de la plateforme économie circulaire, s'engage en faveur d'un système de collecte des briques à boisson dans toute la Suisse, comme il en existe déjà depuis longtemps à l'étranger. Dans le cadre de la plateforme thématique «Collecte 2025 – Roadmap» de la plateforme économie circulaire, il est prévu que la collecte et la valorisation des briques à boisson soient mises en place.

Qu'est-ce qu'il faut jeter dans la collecte des briques à boisson?

Sont collectées:

  • Les briques à boisson vides (lait, crème, jus de fruits, thé glacé, soupes et sauces)

Ce à quoi vous devez faire attention lors du tri, de la collecte et du retour de briques à boisson:

  • En raison du revêtement aluminium à l'intérieur, les briques à boisson ne peuvent pas être éliminées avec le carton. 
  • Ecraser les briques à boisson vides. 

Appartiennent à une autre collecte ou aux ordures ménagères:

Où collecter?

Il existe actuellement quelque 100 points de collecte pour briques à boisson en Suisse. Il peut s'agir de points de collecte communaux ou privés.

Vous trouverez les points de collecte les plus proches de vous grâce à notre Recycling Map.

Avantages du recyclage des briques à boisson

Une brique à boisson est constituée de trois quarts de carton, et d'un quart de PE (polyéthylène) plus une partie en aluminium. Seule la partie en carton peut actuellement être recyclée, la partie en PE et la partie en PE-alu doit être valorisée thermiquement, puisqu'il n'existe pour l'instant encore aucun procédé de séparation industriel. Les fibres de carton peuvent être récupérées et servir à fabriquer de nouveaux emballages en carton ondulé. Par rapport à l'incinération en UVTD (usine de valorisation thermique des déchets), le recyclage des briques à boisson peut réduire l'impact environnemental d'env. 40%.

Le recyclage (au lieu de la valorisation dans les fours à ciment) de tous les composants, donc aussi les parts de PE et d'aluminium, a du sens d'un point de vue écologique et augmente le bénéfice environnemental.

En savoir plus sur le bilan écologique du recyclage des briques à boisson: Etude réalisée par Carbotech AG sur mandat de l'association Recyclage des briques à boisson Suisse (en allemand)

Chiffres indicateurs et connaissances de base

Le recyclage des briques à boisson permettrait d'économiser chaque année autant de bois qu'il pousse sur l'équivalent de 11 000 terrains de football. 

Après le verre et le PET, les briques à boisson représentent la troisième plus grande catégorie d'emballages. Il se vend environ 700 millions de briques à boisson chaque année en Suisse (soit environ la moitié du volume des bouteilles à boissons en PET). Ce qui correspond à un taux de collecte de 75% du potentiel de collecte annuel d'environ 20 000 tonnes d'emballages.

Une collecte et une valorisation sélectives de tous les emballages de boissons comme l'aluminium, le verre, le PET et les briques à boisson ont du sens: «Les mêmes conditions pour tous». Mais ceci suppose aussi un taux de collecte tout aussi élevé des briques à boisson (75% d'après l'Ordonnance sur les emballages pour boissons en aluminium, verre et PET). Les revenus issus des matières ne couvrent pas les frais de logistique et de valorisation, c'est pourquoi un financement additionnel est nécessaire.

Plus de chiffres indicateurs sur le recyclage des briques à boisson sont à découvrir sur

www.info.briquesaboisson.ch/informer

Organisation

L'association Recyclage des briques à boisson Suisse s'engage en faveur d'un système de collecte des briques à boisson dans toute la Suisse

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette collecte sélective, découvrez le site internet de Recyclage des briques à boisson:

Association Recyclage des briques à boisson

Association Recyclage des briques à boisson Suisse 

Binzstrasse 23
Eingang West
8045 Zurich

info.dont-like-spam@ich-will-kein-spam.getraenkekarton.ch
www.briquesaboisson.ch