Sources lumineuses

L’efficacité des luminaires a énormément augmenté ces 10 dernières années, un facteur dont il faut tenir compte au moment de l’achat. Les lampes à incandescence modernes telles que les lampes économes ou les LED brûlent 10 à 100 fois plus longtemps que les ampoules normales tout en consommant moins d’électricité.

Circuit des sources lumineuses

1 – Retour / Collecte

Les consommateurs (-trices) peuvent rapporter gratuitement leurs sources lumineuses usagées dans les points de collecte prévus à cet effet. Aussi bien les tubes lumineux (couramment appelés néons) que les luminaires ayant une autre forme (par ex. les ampoules à économie d'énergie) peuvent être rapportés. Les ampoules normales, à incandescence (qui ne sont presque plus en circulation), en revanche, doivent être jetées avec les ordures ménagères. Mais dans le doute, elles sont également reprises par les magasins. Il faut éliminer tous les emballages, les autocollants et les autres éléments fixés sur ou autour des luminaires.

2 – Livraison au recycleur

Les points de collecte, les commerces spécialisés et de détail ou les communes remplissent en ligne le formulaire «Ordre de reprise pour sources lumineuses et/ou luminaires» de la fondation SENS eRecycling. Celle-ci vient chercher la marchandise et la livre au recycleur.

3 – Tri manuel

Les sources lumineuses non rectilignes sont toujours triées à la main avant d’être soumises à un traitement. Les sources LED doivent être soumises au processus «normal» de recyclage E+E. Les ampoules à décharge haute pression (réverbères, etc.) doivent être soumises à des processus de recyclage particuliers. Les déchets et les emballages, qui se trouvent malheureusement souvent aussi dans les récipients, doivent être jetés avec les ordures ménagères, tout comme les ampoules à incandescence.

4 – Traitement mécanique

Les sources lumineuses sont broyées mécaniquement.

5 – Dépollution

En fonction des installations de recyclage, la poudre fluorescente (qui contient du mercure) est séparée du verre et des résidus à sec ou selon un procédé chimique humide. Le mercure sous forme de vapeur est aspiré, toujours sous dépression, à travers un filtre à charbon actif. La poudre luminescente est séparée puis stockée dans une décharge souterraine en Allemagne. Cette poudre contient également des terres rares qui ne sont pas recyclées pour des motifs écologiques.

6 – Tri mécanique

Le verre et le métal sont triés mécaniquement, puis préparés comme matières premières secondaires.

7 – Matières premières secondaires

Les matières premières secondaires (verre, métal) sont réintroduites sur le marché en tant que matières valorisables.

Qu'est-ce qui appartient à la collection des sources lumineuses?

Sont collectés:

  • Sources lumineuses dont l’élimination est obligatoire: tubes lumineux (néon), lampes à économie d’énergie, LED et tous les types de lampes haute et basse pression.
  • Luminaires (p. ex. lampadaires).

Ce à quoi vous devez faire attention lors du tri, de la collecte et du retour:

Les sources lumineuses ne doivent pas être jetées avec le verre.

    Appartiennent à une autre collecte ou aux ordures ménagères:

    • Le carton, les autocollants et les autres éléments fixés sur ou autour des luminaires.
    • Les ampoules à incandescence normales, les lampes halogènes (⇒ ordures ménagères).
    • Les fusibles.

    Où collecter?

    Les sources lumineuses peuvent toujours être rapportées au point de vente et, suivant le concept, à la déchetterie communale.

    Vous trouverez les points de collecte les plus proches de vous grâce à notre Recycling Map.

    Avantages du recyclage pour les sources lumineuses

    Si les tubes fluorescents et les lampes à économie d’énergie sont extrêmement efficaces, ils contiennent aussi des métaux lourds. Ils doivent donc être éliminés correctement.

    Chiffres indicateurs et connaissances de base

    Le recyclage d'une tonne

    d'appareils électriques ou électroniques (y compris les luminaires) économise l'équivalent des atteintes à l'environnement de 247'500 km parcourus en train avec les CFF, soit 48 fois l'ensemble du réseau ferroviaire suisse.

    Organisation

    Avec la collaboration de SENS eRecycling, la fondation suisse pour le recyclage des sources lumineuses et luminaires (SLRS) organise depuis 2005 un système d’élimination indépendant pour les sources lumineuses et les luminaires dont la récupération est obligatoire. Le financement est assuré par une taxe anticipée de recyclage (TAR) comme pour les autres appareils électriques et électroniques. En 2009, ce système a permis de recycler et d’éliminer écologiquement 3‘484 tonnes de sources lumineuses et de luminaires usagés.
     

    Rapport technique SENS, SLRS et Swico

    SLRS 
    Stiftung Licht Recycling Schweiz 
    Altenbergstrasse 29
    Postfach 686
    3000 Bern 8     

    Tel. +41 (0)31 313 88 12  
    info.dont-like-spam@ich-will-kein-spam.slrs.ch