Matière plastique

Le plastique est un matériau à usages multiples. Les plastiques sont utilisés dans différents domaines et constituent un groupe de substances très hétérogène. Alors que les bouteilles à boissons en PET et les bouteilles en plastique vides peuvent être recyclées, ce n’est pas (encore) le cas de tous les produits et emballages plastiques.

Cette rubrique et nos fiches techniques portant sur le thème du plastique seront l’occasion pour nous de vous expliquer ce qui, aujourd’hui, peut faire l’objet d’une collecte sélective ou non, et pour quelle raison.

Qu'est-ce qu'il faut jeter dans la collecte des matières plastiques?

Collecté : 

Des collectes de plastique sont parfois proposées localement, par exemple des sacs de collecte en plastique payants. Comme il s'agit d'initiatives régionales, nous ne pouvons pas faire d'affirmations valables en général à ce sujet. Veuillez contacter le fournisseur concerné.

Lien vers les sacs de collecte en plastique:

Important : Si vous n'êtes pas sûr de la collecte à laquelle appartient le plastique, les déchets ménagers sont toujours la meilleure solution. Le plastique qui n'est pas éliminé dans la bonne collecte de recyclables interfère avec le processus de recyclage et en augmente inutilement le coût. 

    Appartiennent à une autre collectes:

    Vous trouverez de plus amples informations sur les sous-pages respectives.

    Où collecter?

    La collecte sélective des plastiques connaît actuellement un grand essor en Suisse. De plus en plus de municipalités et d'entreprises lancent leurs propres projets régionaux et vendent des sacs de collecte en plastique mélangé. La meilleure chose à faire est de demander à votre municipalité ce qu'il en est.

    Vous trouverez les points de collecte les plus proches de vous grâce à notre Recycling Map.

    Avantages du recyclage des matières plastiques

    Les plastiques collectés sont transformés en granulé utilisé notamment pour la fabrication de gaines de protection de câbles et de cache-câbles. Dans le cas du plastique justement, il faut toutefois veiller à l’existence d’un bénéfice écologique et économique.

    De nombreux matériaux composites sont difficiles à séparer les uns des autres et de tels processus sont très gourmands en énergie. S’il n’est pas possible de les séparer, le recyclage n’est pas judicieux. Selon une étude "Recyclage et valorisation des plastiques" de 2017, le bénéfice environnemental du recyclage des plastiques mixtes est d'environ 90 milliards. UBP.

    Chiffres indicateurs et connaissances de base

    Les plastiques sont utilisés dans de nombreux domaines, et notamment au niveau des emballages. En Suisse, chaque personne utilise environ 125 kg de plastique par an (année de référence 2010, OFEV). Sur ces 125 kg, 45 kg sont des emballages. Le potentiel de fractions valorisables des plastiques mélangés issus des ménages représente 112 000 t par an (environ 2% des déchets urbains). (Source: carbotech.ch/en/projekte/kurve-kunststoff-recycling-und-verwertung/)

    Pour quelle raison n’existe-t-il toujours pas de système de recyclage en Suisse pour les collectes de plastiques mélangés?

    Il y a plusieurs raisons au fait qu’il n’existe pas encore de système de collecte à l’échelle nationale pour les emballages plastiques issus des ménages autres que les bouteilles à boissons en PET ou les bouteilles en plastique:

    • Les emballages composites sont l’une d’entre elles (p. ex. les emballages de viande), car ils doivent être hermétiques et sont donc composés de différents types de plastique. Il devient alors impossible de les séparer et de les recycler de manière judicieuse. Les matériaux composites compliquent le recyclage. Les plastiques homogènes eux (p. ex. les bouteilles/corps creux courants en PE-HD, lequel ne présente pas de mélange très complexe comme une protection anti-flammes, un plastifiant, etc.), sont plus faciles à recycler.
    • Différents critères doivent être remplis afin qu’un recyclage matière ainsi qu’une collecte sélective soient judicieux d’un point de vue écologique et économique. Certes, à l’étranger, il est fréquent que tous les types de plastique soient collectés. Malgré tout, une grosse part de ces plastiques fait l’objet d’une valorisation thermique et non d’une valorisation matière car ils ne remplissent pas les critères en question. En Suisse, seules des solutions pragmatiques et réfléchies sont mises en œuvre: cela nécessite plus de temps mais permet d’aboutir à des standards à la qualité plus élevée.
    • Il est également important que la dimension du recyclage soit intégrée dès la conception du produit. Les emballages doivent être conçus de telle sorte qu’ils puissent être ensuite recyclés de manière judicieuse.

    Les aspects suivants sont également importants:

    • Saletés: les bouteilles munies d’un bouchon empêchent les saletés et les mauvaises odeurs. Les contenants ouverts peuvent en effet attirer des nuisibles.
    • Tri: toutes les fractions en plastique doivent être triées avant le recyclage. Certaines fractions, comme les bouteilles, sont relativement plus faciles à trier. Toutefois, dès que l’on ajoute des matériaux plats (films), le tri devient beaucoup plus complexe.
    • Communicabilité/reconnaissabilité: le consommateur doit recevoir des informations compréhensibles et transparentes en matière de collecte et de recyclage des plastiques.

    Design for Recycling

    La recyclabilité des emballages augmente, et c’est une bonne nouvelle. L’Union européenne s’est ainsi fixé l’objectif de 100% d’emballages récupérables et recyclables d’ici à 2030. Des mesures politiques du même type sont également prises en Suisse (initiative parlementaire 20.433 sur l’économie circulaire). La recyclabilité est la base et la condition préalable à une collecte sélective judicieuse.

    «Design for Recycling»

    Développement continu de la collecte sélective: «Collecte 2025»

    Afin de mettre en circulation davantage de produits et d’emballages recyclables en Suisse, Swiss Recycling a créé la plateforme économie circulaire.

    Pour engendrer des bénéfices environnementaux concrets, cette augmentation de la recyclabilité doit également s’accompagner d’une collecte sélective et d’un recyclage des matériaux. C’est la raison pour laquelle, en collaboration avec des partenaires de l’ensemble de la chaîne de création de valeur, nous élaborons via la plateforme thématique «Collecte 2025» les bases pour une économie circulaire durable des emballages en Suisse.

    Outre la collecte, les facteurs critiques ici sont la coordination à l'échelle nationale, le financement et la qualité du recyclage (bonne qualité du recyclat avec une demande du marché). 

    Nous sommes également en contact étroit avec le gouvernement fédéral et les politiciens, nota bene dans le sens de la mise en œuvre de la motion 20.3695 du conseiller national Dobler : Doper le recyclage du plastique pour développer l'économie circulaire et l'initiative parlementaire de l'UREK-N 20.433: Développer l'économie circulaire en Suisse.

    Plus d'informations sur la collection 2025

    Organisation

    Swiss Recycling s’efforce d’informer la population de manière transparente et compétente sur la situation du recyclage des matières plastiques afin d’établir une collecte séparée homogène et nationale, judicieuse tant sur le plan écologique qu’économique.

    De plus amples informations sur les matières plastiques et leur recyclage sont également disponibles auprès des organisations suivantes :

    OFEV

    Kunststoff.swiss